FORUM TEST
FORUM TEST bisous bisous
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



FORUM TEST
Recherche de partenaire • ici
Vous pouvez donner vos impressions/avis sur le nouveau design ici

Partagez | .
 

 The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Megan Nicole

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
♣ Métier : Etudiante
♣ Messages : 289
♣ Âge : 21
♣ Localisation : Au paradis des rêves ♪
♣ Look at me, baby :

My life
My relationships:

MessageSujet: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Dim 17 Mar - 18:07

© made by Islande



Megan et Dylan

The first day with you


Ce matin je me réveille avec une bonne humeur inhabituelle. La joie d'avoir pu goûter aux lèvres du plus beau mec de Londres, sûrement. Ou peut-être d'être allée chez lui. Ou peut-être même le fait d'avoir visité sa chambre. Ou son lit. Ou même mieux: Le fait d'avoir vécu ma première fois et de sortir avec le grand le fabuleux et l'unique, ce nomme: Dylan Sprouse. Le sourire aux lèvres, je me lève doucement à coté du beau gosse avec qui j'ai passé la nuit.

Le jour est magnifique, les oiseaux chantent, le ciel est beau. Une belle journée qui s'annonce. Pourtant, une boule au ventre m'empêche de profiter à fond de cette mâtiné. En effet, c'était mon premier jour au lycée en couple avec Dylan. Jour de stress. Comment allaient réagir mes amis? Ils n'étaient au courent de rien, même pas Caroline. J'avais un peu peur des ragots sur nous, de la pression des filles jalouses et des regards posés sur moi. Étant une fille assez réservée, je vivais assez mal le fait que les gens puissent me regarder de travers et loin de moi l'idée de paraitre prétentieuse mais j'avais énormément de chance de sortir avec Dylan.

- Réveilles-toi mon amour, on va être en retard!

Je posai ma tête sur son torse encore chaud, ma main caressant la sienne. Quelle sensation incroyable de pouvoir réveiller son amoureux un bon matin de printemps, après une belle soirée comme la veille. Tout était allé si vite. Notre relation n'était qu'un début et je devais avouer que même si j'en avais tant rêvé, le futur m'angoissait un peu. J'avais toujours peur de ne pas être assez bien pour Dylan.

- Je vais me préparer. Lui murmurai-je avant de déposer un doux baiser sur sa joue.

Je me levai à contrecœur, rejoignant la salle de bain. Par chance, mon sac de cours de la veille portait mes affaires de sport et d'autres de rechange. Je fis couler l'eau chaude avant d'entrer dans la douche. L'eau chaude sur ma peau provoquait une sensation inégalable de bon matin. Je savais que l'arrivée d'un nouveau couple dans le lycée allait provoquer des messes basses et alors que les hypocrites critiqueront, les jaloux baveront.



۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●


i am in love with him
Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. ∞ © TAZER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creactifspace.forumgratuit.fr
Dylan Sprouse

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétéroseuelle
♣ Métier : Acteur
♣ Messages : 70
♣ Look at me, baby : [uniquement image de maximum 150x200]

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Mar 19 Mar - 17:20


Megan & Dylan
"The first day, baby"
Je dois dire qu'en me réveillant ce matin j'ignorais si je sortais d'un rêve exquis ou si ce rêve était bel et bien réel. Tout m'indiquait que ça pouvait être faux comme réel, inutile de préciser que je voulais que ce soit réel. Je suis désolée mais avoir parlé, avoir invité chez moi, avoir embrassé, avoir offert ma première fois et avoir dormi auprès de la plus belle fille du monde, ça a tout du rêve. Vous ne croyez pas ? Cette fille, la plus belle fille du monde se nomme Megan Nicole. J'avais passé la meilleure nuit de toute ma vie et sûrement pas la dernière, du moins, je l'espère de tout coeur car pour moi, c'est rare de dormir aussi bien.

J'entendis la douce voix de ma beauté me réveiller et me dire qu'ont allaient être en retard. Je souris malgré que je sois encore endormie, j'avais l'habitude d'être en retard et je n'allais pas changer cette habitude, mauvaise pour certains comme les profs et les intellos, bonne pour d'autres comme moi et les mauvais élèves. La vie avait des couleurs magnifiques, le ciel était plus bleu, le soleil plus jaune, il n'y avait aucun nuage dans le ciel bleu, les oiseaux chantaient une superbe mélodie et puis la vie était plus belle tout simplement et Megan y est pour beaucoup, d'ailleurs tout ça c'est grâce à elle. J'avais l'habitude que tout le monde me regarde mais pas Megan et je savais qu'ont allaient encore plus nous regarder, du fait qu'une fille réservée comme elle soit avec un mec qui aime se faire remarquer comme moi :

- Cool ma chérie, j'ai l'habitude d'être en retard.

Je souris en sentant sa tête sur mon torse et sa main caesser la mienne, de ma main libre, je caressais ses cheveux. La soiée avait était juste superbe et le réveil super agréable et la matinée et la journée s'annonçait intéressante. Je ne pensais pas Megan être du genre à coucher le premier soir mais si et j'en avais été agrablement surpris, peut-être parce que c'était avec moi qu'elle avait eu sa première fois qu'elle avait accepté. Je souris et lui dis :

- Bonne douche.

Je me levais 5 minutes plus tard et rejoins Megan dans la salle de bain, je devais prendre ma douche moi aussi, j'ouvris la porte de la douche, rentrais et la refermais, je me mis derrière Megan et l'embrassais dans le cou en mettant mes mains autour de son ventre pour la coller contre moi :

- Tu sais que tu es magnifique ce matin avec les cheveux mouillés ?

Je souris et embrassais son épaule en remontant légèrement mes mains vers sa poitrine, je suis pas sûr qu'ont arrivent à l'heure ou même qu'ont aillent au lycée ce matin et peut-être même de la journée.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR



Dernière édition par Dylan Sprouse le Mer 20 Mar - 22:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Nicole

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
♣ Métier : Etudiante
♣ Messages : 289
♣ Âge : 21
♣ Localisation : Au paradis des rêves ♪
♣ Look at me, baby :

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Mar 19 Mar - 18:50

© made by Islande



Megan et Dylan

The first day with you


Alors que je me rinçais, la porte s'ouvrit et Dylan apparut comme la cerise sur le gâteau. Il entra dans la douche avant de m'embrasser dans le cou. Quelle agréable sensation de sentir son chéri derrière soit de bon matin.

Je fermai les yeux sous ses caresses avant de sentir ses mains monter à ma poitrine. Je me tournai vers lui, déposant un petit bisou sur son nez. D'accord, j'étais obligée de me mettre sur la pointe des pieds pour être à sa hauteur mais sa valait le coup. Des petites mèches dorés se mouillaient tandis qu'il me regardait de ses yeux pétillants. Sommes-nous vraiment obligé d'aller en cours ce matin?

- Tu sais que t'es mignon tous les jours? Lui répondis-je en souriant.

Mes mains se posèrent sur son torse alors que mon corps se colla au sien. Je vivais un rêve. Tout paraissais plus beau quand on était amoureux. On voyait le positif de la vie et on profitait de chaque moment. Je me disais que nous vivions peut-être nos derniers instants ensemble, peut-être que nous allions faire des études différentes. Quoi que l'idée de suivre Dylan ou de faire un apprentissage m'allait très bien. Depuis hier midi, je ne pensais plus à autre chose qu'à lui. Ce fameux cours de mathématiques, ce déplacement, cette exclusion, ce repas, cette promenade, cette visite, ce baiser, cette nuit, cette première fois. Tel était le début de notre histoire, car même si j'étais née le 14 juillet 1996, mon cœur avait commencé à battre seulement hier.

- Ça te dirait de ne pas aller en histoire?

En fait, nous avions histoire de 8 heures à 10 heures et l'idée de sécher pour rester deux heure de plus avec Dylan me plaisait bien. A vrai dire, l'idée d'aller au lycée main dans la main avec Dylan m'angoissait et je préférais de loin me réveiller en douceur à ses cotés, au moins jusqu'à 10 heures.


۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●


i am in love with him
Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. ∞ © TAZER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creactifspace.forumgratuit.fr
Dylan Sprouse

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétéroseuelle
♣ Métier : Acteur
♣ Messages : 70
♣ Look at me, baby : [uniquement image de maximum 150x200]

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Mer 20 Mar - 22:30


Megan & Dylan
"The first day, baby"
Je souris quand elle se tourna vers moi, elle était si belle que de bon matin sa beauté illuminait ma journée et me réveillait totalement. Elle déposa des petits baisers sur mon nez me faisant sourire. Elle était obligée de se mettre sur la pointe des pieds, ce n'étais pas nécessaire, je ne voulais pas qu'elle glisse dans la douche, surtout que j'avais pas de tapis de bain enfin de douche plutôt. Mes yeux pétillaient de bonheur quand je la regardais et mes cheveux commençaient à se faire mouiller par l'eau. Je sentis l'eau chaude couler sur mon corps me donnant une sensation de bien-être incroyable, ça valait pas les caresses ou les baisers de Megan mais c'était pas mal. Je lui souris et l'embrassais :

- Oui, je le sais ma jolie mais merci de me le dire.

Son sourire illuminait ma jounée, il était si magnifique, si white, si éblouissant, si canon surtout. Elle posa ses mains contre mon torse avant de se coller à moi, me faisant frémir de plaisir. Je voulais profiter à fond de ces moments, j'ignorais combien de temps ont avaient encore ensemble. Les études, le travail, tout pouvait nous éloigner comme nous rapprocher. Je devais avouer que la prof de maths avait eu la bonne idée de me changer de place, si je devais la remercier pour une chose, à défaut de la remercier pour m'apprendre les maths, je devaus la remercier de m'avoir mit à côté de la plus belle fille du monde. Je lui souris :

- Je crois que j'ai une mauvaise influence sur toi mais oui ça me dit de pas y aller. De toute façon, ce cours ne sert à rien. L'histoire c'est du passé, seul le présent et l'avenir sont importants.

Ont n'avaient cours qu'à 10 heures étant donné qu'ont commencés à 8 heures par 2 heures d'histoire. J'aurais préféré me réveiller plus tard mais bon disons que là, si j'étais en retard au cours de 10 heures c'était parce que je l'aurais voulu. D'habitude c'était involontaire quoique, des fois c'était pour faire chier les profs, je le reconnais. J'embrassais l'épaule de Megan en caressant son dos :

- Au départ, j'étais d'avis de rester au lit pour la journée mais bon, je te suivrais en cours si tu es pas de cet avis. Je te suivrais où tu iras.

Je lui souris et l'embrassais tendrement en caressant ses cheveux avant de la serrer contre moi tout en l'embrassant encore.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Nicole

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
♣ Métier : Etudiante
♣ Messages : 289
♣ Âge : 21
♣ Localisation : Au paradis des rêves ♪
♣ Look at me, baby :

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Jeu 21 Mar - 6:04

© made by Islande



Megan et Dylan

The first day with you


Tss, toujours aussi vantard et superficiel mon petit Dylan (Quoi que petit, je faisais une tête de moins). Mais j'aimais ce coté sûr de lui qu'il n'y avait pas beaucoup chez les autres gars. Ça lui donnait l'image d'un bad boy, et c'était juste un immense bonheur de pouvoir sortir avec.

Certes il déteignait sur moi mais après tout, je ne voulais que passer du temps à ses cotés. L'histoire m'importait peu. Apprendre que tel ou tel personne est morte en tel ou tel années, on s'en fiche un peu puisqu'ils sont morts dans tous les cas. Ce qui comptait aujourd'hui, c'était mon avenir avec Dylan. Sa tête blonde, son corps parfait, son caractère de rêve et l'image qu'il envoyait aux autres étaient d'une beauté absolue.

Et puis au final, je n'avais pas envie d'aller en cours. Le fait qu'on puisse me regarder de travers parce que je sortais avec Dylan Sprouse me mettait assez mal à l'aise. Et dans tous les cas, Caroline verra que Dylan et moi sommes absents et elle en déduira bien vite la cause, ce qu'elle s'empressera de dire aux autres. Ainsi, je n'aurai pas à le faire moi-même en me montrant directement avec Dylan le premier jour. Mais ce jour restait important quand même. La veille de notre premier baiser, du premier jour de notre histoire.

- Ça me plait bien de rester là avec toi.

Ce qui sous-entendait le fait de ne pas aller en cours et d'agréer sa proposition. Dylan avait toujours raison. Mais il ne fallait pas lui dire sinon ça lui montait à la tête et on en entendait parler pendant longtemps.

Il embrassa mon épaule alors que je caressai ses cheveux. Se réveiller aux cotés de son amoureux et aller prendre une douche avec des 8 heures du matin, croyez-le ou non, mais ça donne une de ces patates des le matin! Moi qui, il y a là quelques minutes, était encore fin caisse, j'étais à présent réveillé, avec une pêche matinale inhabituelle mais pour le moins agréable.

Mes mains glissèrent dans son cou pour se poser sur sa nuque, allant l'embrasser en l'attirant vers moi. Dylan était irrésistible et je l'aimais déjà plus que tout au monde.



۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●


i am in love with him
Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. ∞ © TAZER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creactifspace.forumgratuit.fr
Dylan Sprouse

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétéroseuelle
♣ Métier : Acteur
♣ Messages : 70
♣ Look at me, baby : [uniquement image de maximum 150x200]

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Jeu 21 Mar - 19:12


Megan & Dylan
"The first day, baby"
Je n'allais pas changer en un jour et pour être sincère, j'étais vantard depuis si longtemps que je me voyais ne plus l'être un jour et la seule personne dont je vantais les mérites plus que moi, c'était Megan qui n'était pas vantarde du tout, avec moi qui me vantes sans arrêt, ça fait une moyenne. Je ne vais pas changer pour Megan. De toute façon, elle m'aime comme je suis non ? Elle devait me connaître depuis pas mal de temps, je suis Dylan Sprouse quand même, je ne passe pas inapercu alors elle devait forcément connaître mon caractère sûr de lui et je m'en foutisme de tout.

A force de passer du temps avec moi, un allait forcément influencer l'autre et je trouvais nomal que je déteigne sur Megan plutôt que l'inverse même si de noux deux, ce serait qu'elle déteigne su moi plutôt que l'inverse. L'histoire est une des matières qui m'intéressent le moins, quoi que aucune ne m'intéresse mais si je devais en choisir une qui me plait plus qu'une autre je dirais sans doute le sport ou la chimie. Parce que là-bas quand tu fais exploser quelque chose tu peux le faire passer pour un accident.

J'avais jamais envie d'aller en cours, cette journée ne fera pas exception à la règle mais si il y a un jour où j'avais bien fait d'aller en cours, c'était hier sinon je ne serais pas avec Megan sous la douche en ce moment. Je comptais bien en profiter au maximum car j'étais amoureux. Oui, Dylan Sprouse est tombé amoureux :

- Je suis ravi d'entendre ça ma jolie.

J'aimais quand les gens étaient d'accord avec moi et encore plus quand ça venait de Megan, ça prouvait qu'ont étaient sur la même longueur d'onde et qu'ont a les mêmes idées. Il y avait deux bonnes raisons de rester ici. Mon aversion pour les cours et rester avec Megan, sous la douche, au lit ou je-ne-sais-où mais du moment que je suis avec Megan ça me va.

Je souris en la sentant caresser mes cheveux, j'adorais ses mains sur moi, que ce soit mes cheveux, mon torse, mon cou, mon dos ou même mon sexe. La douche m'avait réveillé mais les mains de Megan sur moi m'avait donné une pêche d'enfer.

Je sentis ses mains glisser de mon cou jusqu'à sur ma nuque, me faisant frémir. Elle m'embrassa en l'attirant contre lui. Je passais mes mains sous ses fesses après les avoir caressé. Je prolongeais le baiser tendrement avant de murmurer à son oreille :

- Que dirais-tu de tenter de faire l'amour sous la douche ?

Il y a juste un problème, j'avais pensé à prendre de préservatif mais bon, il y en a dans la salle de bain, j'auais juste à sortir, l'ouvrir et à rerenté dans la douche pour finir ce que j'avais commencé.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Nicole

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
♣ Métier : Etudiante
♣ Messages : 289
♣ Âge : 21
♣ Localisation : Au paradis des rêves ♪
♣ Look at me, baby :

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Jeu 21 Mar - 20:19

© made by Islande



Megan et Dylan

The first day with you


Alors qu'il caressait mes fesses, il me proposa de tenter quelque chose sous la douche. Mmh. Matinée intéressante. On verra les cours demain. Ma main glissa le long de son torse pour caresser du bout des doigts son membre.

- Et comment!

J'entrepris un baiser fougueux alors que l'eau chaude parcourait nos deux corps à cette heure matinale. Je passai ma main dans mes cheveux pour les remettre en arrière avant de la glisser sur sa nuque tandis que ma deuxième main caressait doucement son membre. Je m'approchai de son oreille en lui murmurant;

- Fais gaffe, je pourrais devenir accros...

La soirée d'hier avait été juste un moment inné, sublime et incomparable. Pourtant, l'idée de recommencer ne me faisait plus peur, Dylan avait su me prouver qu'il était attentionné et doux avec moi. Je n'avais plus peur de lui, de nous et de cette acte de fusion qui nous avait réunis la veille au soir. Ses mains et ses caressent n'étaient que purs délices et je ne pouvais m'imaginer sans ces gestes.

Ma main se fit plus imposante et caressa avec envie l'objet de ses désirs. Mes lèvres s’aventurèrent sur les siennes tandis que mes mains exploraient ce magnifique corps que je connaissais bien à présent.

Certaines personnes sont accros à la drogue, d'autres à l'alcool, mais le pire de tout, c'est être accros à quelqu'un. Ne plus pouvoir s'en défaire et se sentir vivre en cette personne. Monsieur Sprouse était une drogue, mon éroïne à moi et ma manière de vivre dépendait de la sienne. Mon désir et mon envie de passer jours et nuits avec lui étaient toujours plus fort de seconde en seconde.

Mon réveil aura été certainement le plus doux et merveilleux de toute ma vie. Le premier réveil aux cotés de mon petit ami, le beau gosse que toutes les filles convoitent en secret, Dylan. Ce prénom tagué dans mon esprit en une quinzaine d'exemplaires ne me sortait pas de l'esprit. Son prénom résonnait dans ma tête comme un signe de faiblesse. Car oui, Dylan était quelqu'un que je ne voulais pas perdre, il m'était impossible de m'imposer une vie sans mon chéri.


۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●


i am in love with him
Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. ∞ © TAZER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creactifspace.forumgratuit.fr
Dylan Sprouse

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétéroseuelle
♣ Métier : Acteur
♣ Messages : 70
♣ Look at me, baby : [uniquement image de maximum 150x200]

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Ven 22 Mar - 21:57


Megan & Dylan
"The first day, baby"
J'étais sérieux avec cette proposition, je ne voyais aucune raison qu'elle refuse mais je m'étais juré de ne JAMAIS la forcer à faire quoi que ce soit, en particulier pour le sexe. Je ne voulais pas la violer même si ont étaient ensemble, je suis conscient que faire l'amour à quelqu'un qui n'en a pas envie est un viol, qu'on soit en couple avec la personne ou pas. Je frissonnais légèrement en sentant la main de Megan glisser le long de mon torse jusqu'à arriver à mon sexe qu'elle caressa du bout des doigts. Je souris en entendant sa réponse, elle était on ne peut plus d'accord. Elle m'embrassa avec fougue alors que l'eau coulait sur nos deux corps nus ce qui rendait le tout très érotique. Elle remit sa main dans ses cheveux en passant sa main dedans avant de la glisser sur ma nuque pendant que sa deuxième main caressait doucement mon sexe. Je frémissais de plaisir, me mordant la lèvre pour ne pas gémir trop rapidement. Je souris en entendant son murmure :

- Mais tu crois que ça me déplairait ?

La soirée de la veille avait été sublime tout simplement et j'avais envie de recommencer encore et encore et rien qu'avec elle. Elle m'avait tant de bien, elle était douée et c'était ma sirène, ma vampirette, ma tigresse et ma beauté, tout simplement. Elle était mon tout, mon oxygène, ma raison de vivre, la source de mon bonheur, de ma joie et de mes sourires.

Ses caresses se firent plus insistantes me donnant des frissons de plaisir et je me retenais toujours de gémir en me mordant la lèvre, je devais me retenir pour tenir jusqu'à la pénétration et ne pas gémir était la meilleure façon de me retenir mais ça commençait à devenir insupportable et impossible de ne pas gémi alors que j'avais qu'une seule envie, signifait à Megan qu'elle me faisait du bien et qu'elle me donnait du plaisir, néanmoins, je pris sur moi pour ne pas gémir. Elle m'embrassa tout en caressant mon corps, je lâchais échapper un soupire de plaisir mais je réussis à retenir les gémissements qui se formaient dans ma gorge et qui voulaient sortir.

En moins de 24 heures, j'étais devenu accro à Megan, pas au sexe, encore une chance pour elle car ces gens là trompe sans arrêt la personne avec qui ils sont car ils ont envient de sexe souvent et leur partenaire de ne pas assurer tout le temps et plusieurs fois par jour et je ne tromperais jamais Megan. C'est con de dire ça, surtout pour un mec mais je sais que je la tromperais pas. J'étais accro à Megan, j'en étais concsient. Moi qui m'étais juré de ne jamais tomber amoureux et dépendre de quelqu'un, je m'étais fais avoir comme un débutant et tant mieux, passer à côté d'un bonheur pareil aurait été la plus grosse erreur de ma vie. Je ne voyais plus ma vie sans elle, sa vie était la mienne, j'avais le sentiment que nous étions un couple d'inséparables, quand l'un meurt, l'autre se laisse dépérir jusqu'à mourir, ben là pareil. Si il arrivait un malheur à Megan je n'hésiterais pas à me tirer une balle de la tête sauf si nous avions des enfants mais nous ni étions pas encore.

Je dois avouer que ce réveil avait été délicieux et allait en s'améliorant. Bon en même temps, quand Megan m'a vu entrer dans la douche, elle a dû se douter que c'était pour une raison autre que "prendre une douche avant d'aller en cours" car ça pouvait attendre ce soir. Elle était d'accord donc bon pas la peine de conttinuer là-dessus. J'embrassais Megan, je devais bien calculer à quel moment je devais sortir pour prendre le préservatif, ni trop tôt, ni trop tard. Je le collais doucement contre un mur de la douche, elle se retrouva prise en sandwich entre le mur et moi. La tenant contre le mur, je l'embrassais avant de descendre mes lèvres sur son cou puis sa poitrine. Je commençais à sucer un de ses mamelons avant de le mordiller légèrement.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Nicole

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
♣ Métier : Etudiante
♣ Messages : 289
♣ Âge : 21
♣ Localisation : Au paradis des rêves ♪
♣ Look at me, baby :

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Sam 23 Mar - 5:59

© made by Islande



Megan et Dylan

The first day with you


Je n'étais pas une fille facile. On m'attrapait difficilement dans les bras. Car en effet, avec mes exs, tout avait été différents. Ils ne me demandaient pas pour s'approcher dangereusement de moi, quitte à commettre un viol, ils me tripotaient devant tout le monde et franchement, embrassaient mal. J'avais trouvé la perle rare en sortant avec Dylan. Il était attentionné avec moi et me donnait la satisfaction d'être avec quelqu'un de parfait. Je savais que je ne manquerais de rien, ni d'amour, ni de protection, ni de sexe.

Je connaissais Dylan de vue depuis maintenant deux ans. Il avait été mon coup de cœur et lorsque j'avais voulu aller lui parler, une fille lui avait sauté dessus en l'embrassant. Une hystérique incapable de se tenir encore. Dylan devait en voir défiler des cruches comme ça. Des meufs collantes, chiantes, hystériques, jalouses et possessives. J'espérais de pas finir comme elles, mais pour ça, je n'avais juste pas à être comme elle. Rester moi-même était le plus juste et respectueux envers mon chéri.

Il se mordait la lèvre avec force, comme pour s'empêcher de me montrer son plaisir. M'arrachant un sourire, il me colla contre une des parois de la douche. J'aimais cette fougue mélangé à cette passion. Le fait qu'il me colle à la vitre, comme pour pas que je parte ou que je ne sois qu'à lui. Il m'embrassa dans le cou avant de s'en prendre à ma poitrine. Dylan était doué comme pas possible. Ses gestes, ses mains, sa langue, tout chez lui avait le don de me laisser sans voix. Je fermai les yeux sous l'intensité du plaisir.

Je l'emmenai à mon tour contre l'autre paroi de la douche avant de l'embrasser sauvagement et de faire des vas-et-vient sur son membre avec ma main.

Je n'étais pas une soumise, non. J'avais simplement envie de lui. Et je ne pouvais rien refuser à Dylan. Il méritait une fille ouverte, posée, avec une folie insoutenable dans l'esprit. Une fille réservée et coincée ne lui conviendrait pas. Mais de l’extérieur, j'avais tout l'air d'une fille timide. Alors pourquoi avait-il décidé de me prendre? Peut-être qu'il avait vu ce que j'étais réellement au fond de moi, peut-être qu'à la base il n'avait vu que mon physique, ou que sais-je encore. Mais me poser des questions en cet instant magique m'était inutile, je ne voulais pas gâcher ce bon moment.

Les cours commençaient au lycée et pour rien au monde j'échangerais ma place contre celle de quelqu'un de ma classe. J'étais trop bien ici, avec Dylan. Dire que ce matin je stressais de la réaction des gens de mon lycée en me voyant arriver main dans la main avec THE sexy beau gosse du bahut, je ne m'attendais pas à ça, même si j'aurais du m'y attendre. J'étais mille fois mieux chez mon chéri. Je me sentais comme chez moi ici et le propriétaire n'avait plus de secrets pour moi.


۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●


i am in love with him
Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. ∞ © TAZER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creactifspace.forumgratuit.fr
Dylan Sprouse

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétéroseuelle
♣ Métier : Acteur
♣ Messages : 70
♣ Look at me, baby : [uniquement image de maximum 150x200]

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Jeu 28 Mar - 23:30


Megan & Dylan
"The first day, baby"
J'avais eu de la chance d'avoir Megan aussi rapidement, elle n'était pas une fille facile, ça ne se voyait pas au premiers abords mais quand on la connaissait mieux, on voyait qu'elle était loin d'être une dominée. Elle était une vraie sauvage au lit et ce n'était pas pour me déplaire et même si au quotidien elle n'était pas la tigresse que je connaissais, elle ne se laissait pas faire, j'en suis sûr et pourtant, elle était une biche que je devais protéger des loups et des chasseurs qu'étaient les autres garçons qui voulait me voler ma beauté, ma perle rare, ma raison de vivre, de respirer, ma raison d'être tout simplement. Je n'étais pas un professionnel de la vie à deux, je le reconnais. Avant Megan, j'étais puceau, je sortais avec 3 filles en une journée car mes relations duraient quelques minutes, 5 heures étant mon maximum. Je ne pensais coucher la premier soir mais Megan avait ce quelque chose en plus qui m'avait fait franchir le pas et je n'étais pas déçu du résultat, j'aurais pû attendre si Megan ne se sentait pas prête mais elle se sentait prête alors pourquoi refuser quelque chose que nous voulions tout les deux ? Il y avait aucun raison alors ont avaient passé le cas, ensemble.

Megan était spéciale et unique, c'est ça qui m'a plu hier, elle n'était pas comme toutes les filles maquillées comme des voitures volées, qui se donnent des airs de filles respectables mais tu te rends vite compte qu'avec leur façon de parler, de s'habiller et de marcher, la plupart feraient fortunes en devant prostituées de luxe. Il y avait aussi les filles hystériques comme une qui m'avait sauté dessus pour m'embrasser sans aucune raison valable je me suis contenté de la repousser après qu'elle m'ai embrassé mais un mec fait ça à une fille, il se prend une gifle directement. Si il y avait que cette folle mais la majorité étaient chiantes, collantes, hystériques à donf et avaient plein d'autres défauts. Megan n'avait pas de défauts ou je les voyais pas et je savais que jamais elle deviendrait comme ces filles car elle était unique et c'est moi qui l'avait et j'en étais pas peu fier. Elle était elle-même tout simplement. Il me semble que c'est le conseil que tout le monde donne, rester naturel. De toute façon, si une fille me refait le coup de me sauter dessus pour m'embrasser, elle se prendra une baffe de la part de Megan et un crêpage de chignon, tu peux être sûr que tout les coups sont permis.

Elle sourit quand je la collais contre une des parois de la douche, eh oui, quand je suis lançais, on m'arrête pas. J'avais réussir à pas gémir, je dois être maso sur les bords car ne pas gémir était une torture horrible, allait savoir pouquoi je me retenais mais me demandait pas car j'en ai srictement aucune idée. J'aimais le cou de Megan mais j'adorais encore plus sa jolie, sa magnifique plutôt poitrine. Elle était juste parfaite, ni trop grosse, ni trop petite, elle était juste nickel quoi.Voilà pourquoi je n'ai pas pû m'empêcher d'aller y promener mes lèvres après avoir embrassé son cou.

Elle me plaqua à son tour contre une des parois de la douche. Elle m'embrassa sauvagement et bon dieu que j'aimais ce genre de baise qui mélangait fougue, passion, désir et amour bien sûr. Elle commença à faire des va-et-vient sur mon membre et là, automatiquement, j'ai lâché non pas un mais plusieurs gémissements. Pourquoi ? Ca c'était trop bon, je pouvais pas me retenir, Mefan était trop doué pour que je me retienne encore.

J'avais peur que Megan m'ai dis oui juste pour pas que je la quitte pourtant je lui avais dis que j'étais prêt à attendre le temps qu'il lui faudrait mais j'avais compris qu'elle était bien prête car elle n'avait pas était anxieuse enfin pas plus qu'une vierge qui va avoir sa première fois. Megan était typiquement le type de fille qui me fallait, ouverte, posée, calme quand il le fallait mais avec un grain de folie qui la rendait irrésistible. Je m'ennuierais avec une fille coincée, certes je pouvais attendre avant de passer à l'acte mais pas indéfiniment, je voulais pas mourir puceau mais là aucun risque que ça arrive. Certes, à l'extérieur, Megan renvoyait l'image d'une fille réservée mais je sais qu'il faut jamais se fier aux apparences et comme elle était canon, j'avais décidée de creuser un peu la surface si elle vraiment réservée ou pas et j'avais une superbe surprise en me rendant que non.

Ce matin, je voulais profiter de Megan plutôt que de connaissances inutiles. Vous auriez fait comme moi non ? Non, tant pis pour vous moi c'est ce que j'ai fais. Je plaquais une nouvelle fois Megan contre le mur, je bloquais ses bras contre la paroi en tenant ses poignets et descendit lentement mes lèvres en l'embrassant pour arriver à son entre-jambe que j'embrassais avant de commencer à titiller son clitoris avec ma langue sachant qu'elle allait sans doute pas tarder à manifester le plaisir que je lui donnais.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Nicole

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
♣ Métier : Etudiante
♣ Messages : 289
♣ Âge : 21
♣ Localisation : Au paradis des rêves ♪
♣ Look at me, baby :

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Ven 29 Mar - 18:35

© made by Islande



Megan et Dylan

The first day with you


Il fallait toujours dans un couple cette petite touche de folie, l'excitation quand les personnes se voyaient, un point commun qu'elles seules pouvaient compenser l'une à l'autre. Je pensais jusque là que rien ni personne ne pouvait égaler la douceur d'un carré de chocolat. Mais Dylan m'avait prouvé le contraire la veille. Dylan était tout simplement quelqu'un d'indescriptible. Il avait toutes les qualités que pouvait rechercher une fille. Il était franc, honnête, généreux, malicieux, attendrissant, spontané, sauvage, doux, fort, courageux, passionné, doué, adroit et incroyablement sexy! Comment pouvait-on résister à tant de perfection? C'était simple, on ne résistait pas. C'était sûrement pour ces innombrables qualité que Dylan avait la moitié du lycée à ses pieds. Dont moi. Pourtant je n'étais pas à ses pieds comme le sont certaines. Je sais me contrôler et lui résister quelque fois, me donnant un air inaccessible que les garçons aimait bien en général.

Il embrassa ma poitrine avant que je le plaque contre la vitre, lui arrachant plusieurs gémissements. Ce que j'aimais lui faire plaisir et entendre ces sons de sa part. Il me colla à son tour une nouvelle fois sur la paroi d'en face avant de bloquer mes mains pour descendre jusqu'à mon entre-jambe. Il passa sa langue sur mon clitoris. Je ne pu m'empêcher de lâcher un puissant gémissement. Heureusement que nous étions seuls dans l'appartement! Je pense qu'on aurait pu croire que je me faisait violer ou séquestrer. Enfin, c'était tout de même de la torture de ne pouvoir bouger ses bras en telles circonstances. Je lâchai un long soupire d'envie.

On dit que les jeunes d'aujourd'hui n'ont plus de sentiments et ne vivent que pour le sexe, l'argent et l'alcool. Pourtant, je n'étais pas alcoolique, je n'étais pas tellement riche et je ne me considérais pas comme une bête de sexe. Pourtant j'avais quand même des sentiments, pour quelqu'un qui lui avait de l'argent, du sexe et un peu d'alcool. Nous étions différents, Dylan et moi. Pourtant c'était nos points communs qui nous avait rapproché. La fraude, la boulangerie, le chocolat et le lit. Il était sûrement la plus belle hose qui me soit arrivé depuis mon arrivée à Londres.

Je pouvais voir dans ses yeux la petite étincelle que j'avais dans les miens. Cette envie d'aller toujours plus loin à deux. De dépasser toutes les limites, de s'amuser, de profiter, et de s'aimer. De partager les bons comme les mauvais moments. J'imaginais déjà notre futur ensemble. Mais on dit que l'adolescence est la plus belle période dans la vie, alors autant la vivre à fond. J'allais profiter de chaque moment accompagné de Dylan, de ses bras, ses lèvres, son corps et ses qualités comme ses défauts. Même si ça ne se bousculait pas pour en trouver.


۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●


i am in love with him
Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. ∞ © TAZER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creactifspace.forumgratuit.fr
Dylan Sprouse

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétéroseuelle
♣ Métier : Acteur
♣ Messages : 70
♣ Look at me, baby : [uniquement image de maximum 150x200]

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Sam 30 Mar - 5:08


Megan & Dylan
"The first day, baby"
L'amour, tout comme le sexe, est important dans un couple mais il y a tant d'autres choses que les couples mariés depuis des années ont tendance à oublier. La passion des premiers jours, le sourire qui s'illumine en pensant à l'être aimé, les yeux qui brillent quand on parle de l'âtre aimé, la voix qui s'emplit de sanglots et la vue qui comment à s'embuer de larmes quand l'être aimé nous dit "Je t'aime". On oublie ça avec le temps et c'est bien dommage. On oublie la folie, l'imprévue, la surprise, les cadeaux qui ne sont pas offerts que pour Noël, les anniversaires ou la Saint-Valentin, dans le meilleur des cas. Ils oublient l'anniversaire de la rencontre, des fiançailles, du mariage et tant d'autres moments qui semblent insignifiants mais qui sont primordiales comme le premier baiser ou le premier "je t'aime". N'importe qui pourrait dire que Megan et moi n'avons rien en commun mais c'est faux, sinon ont seraient pas ensemble, nous avons beaucoup de choses en commun, même si ça se voit pas au premier regard. Fuir le lycée, manger dans une boulangerie, l'amour du chocolat et rester dans un lit pour y dormir mais surtout pour y faire des choses pas très catholiques. En plus, son côté inaccessible m'attire énormément même si elle est à moi.

C'est fou à quel point Megan apprenait vite, elle savait parfaitement quoi faire pour me faire gémir dès le lendemain de notre rencontre. J'adorais entendre ses gémissements, ça me prouvait qu'elle et son corps aimaient ce que je faisais et le gémissement sonore qu'elle lâcha ne fit que le confirmer. Par chance, ont étaient seuls et les murs entre les apparts étaient épais. J'adorais la torturais car oui, c'est la torture, elle ne peut pas bouger et je fais ce que je veux d'elle. Bien sûr, ça aurait hier, je lui aurais demandé la permission avant, je ne voulais pas la violer ou la forcer à quoi que ce soit.

Peu de jeunes de notre génération font l'amour par amour, eux leur trucs c'est le le sexe, l'argent, l'alcool et la drogue. Bon, je suis riche, j'aime le sexe, je bois un peu, avec modération bien sûr mais je touche pas à la merde qu'est la drogue. Même si Megan n'a rien de tout ça, je m'en fiche, je l'aime pour ce qu'elle est et pas pour ce qu'elle pourrait ce qu'elle pourrait se faire passer. Ont a des tonnes de points communs mais ça je vous en ai déjà parlé plus haut alors je vais pas vous en reparlez.

Ont avaient la même étincelle dans le regard, non je vois pas mes yeux actuellement mais je pense qu'ils ont la même étincelle que les siens. Ont allaient tous partager ensemble, les joies comme les peines, le bonheur et le malheur, la bonne santé et la maladie. Ca se ressemble au discours du mariage non ? Bref, ont y est pas encore et ont a encore le temps avant ça. J'avais une question importante à lui poser et j'espérais avoir la réponse que j'espérais même si je respecterais son choix et que je la quitterais pas si je n'ai pas la réponse que je veux.

Quoique qu'il en soit, j'avais autre chose en tête en ce moment. Je relevais ma tête pour embrasser son ventre, sa poitrine avant de m'arrêter sur son cou pour le couvrir de baisers. Je lâchais ses poignets la laissant libre de ses mouvements mais je continuais la torture, ouais, je sais, je suis un monstre. Je caressais ses hanches avant de passais ma main dans ses cheveux pendant que de l'autre, j'entrais deux doigts en elle et je commençais de lents et longs va-et-vient. J'adorais la torture et je sens qu'elle va se venger mais pour le moment j'en profite et je vais profiter des gémissements qui vont pas tarder, j'en suis sûr.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Nicole

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
♣ Métier : Etudiante
♣ Messages : 289
♣ Âge : 21
♣ Localisation : Au paradis des rêves ♪
♣ Look at me, baby :

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Dim 31 Mar - 19:29

© made by Islande



Megan et Dylan

The first day with you


On confond souvent envie et amour. Parfois, on a envie de sauter sur quelqu'un, de lui arracher ses vêtements, de faire craquer le lit et de bouger toute la nuit. De profiter à fond de la vie, et de murmurer des "je t'aime" sans valeur jusqu'à l'aurore. On rêve de liberté, de sexe et d’assurance. D'avoir le monde à ses pieds et de pouvoir se faire qui on veut. De se dire que peut-être que si nous étions un tout petit peu différent, tout pourrait se passer et le monde nous appartiendrait.

Cette vision du monde s'efface lorsqu'on aime pour la première fois. Oui, l'amour. Le véritable amour. Lorsque le coeur se met à battre fort lorsque la personne qu'on aime s'approche. Ces joues qui deviennent rosées dès qu'il effleure ta main. Lorsque t'es mains glissent dans tes cheveux à cause de ta nervosité. Tu te mords la lèvre d'anxiété et tes yeux dansent sur son corps. Tu admires la beauté intérieur de cette fameuse personne, tu la complimentes, tu lui trouves toutes les qualités du monde, tu vois la vie différemment et lorsque tu fermes les yeux tu t'imagines dans ses bras en l'écoutant de dire des mots doux.

L'amour fait croire des choses qu'on voudrait s'épargner. L'amour rends aveugle, le mariage rend la vue. On ferme les yeux sur les défauts, on imagine le mieux, on passe outres les problèmes et on remets aux lendemains les conflits. Heureusement, toutes les relations ne sont pas si banale. Car oui, je ne considère vraiment pas ma relation avec Dylan comme une simple relation. Nous ne vivons pas une simple amourette de jeunesse. Il était un coup de coeur. Son regard me passionnait et ses paroles étaient d'or. J'aimais sa présence et je ne pouvais passer une minute sans penser à lui, à nous. Il était une évidence, un signe de la vie pour me prouver qu'elle vaut la peine d'être vécu.

Il remonta dans mon cou pendant qu'il entrait deux doigts en moi, provoquant un petit gémissement. Je l'embrassai sauvagement, avec beaucoup plus d’assurance que la veille. Ça faisait du bien de se sentir aimée, désirée et attirée. Ma main caressa son membre avant de le prendre pour faire de doux vas-et-vient. Je m'agenouillai afin de prendre l'objet de mes désirs entre mes lèvres pour ensuite faire de long mouvement de tête.

On aurait pu m'insulter de traînée pour avoir couché le premier soir mais l'avis des autres, j'en avais strictement rien à faire. Je vivais ma vie, je ne me préoccupais pas de ce que pouvait penser les autres. Si j'avais envie de profiter des moments d'intimité avec Dylan, si j'avais envie de le serrer contre moi, c'était mon choix. Je n'avais de compte à rendre à personne et pendant que les jaloux baveront, les vrais amis me soutiendront.

Je n'avais pas peur de montrer à tout le lycée avec qui je sortais. Enfin, je n'avais plus peur. Dylan avait le don de me consoler, de me réconforter et de me mettre à l'aise en quelques minutes seulement. Je savais que je ne risquais rien à ses cotés et que ma vie s'annonçait bien plus palpitante maintenant qu'il était là.


۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●


i am in love with him
Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. ∞ © TAZER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creactifspace.forumgratuit.fr
Dylan Sprouse

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétéroseuelle
♣ Métier : Acteur
♣ Messages : 70
♣ Look at me, baby : [uniquement image de maximum 150x200]

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Dim 14 Avr - 22:50


Megan & Dylan
"The first day, baby"
J'avais beaucoup d'envie avec Megan, faire l'amour avec elle dans la douche en faisait partie. Mias j'avais aussi envien de l'embrasser en permanence, de passer ma vie avec elle, de la demander en mariage, de vivre et mourir à ses côtés et d'avoir des enfants avec elle. Je voulais Megan dans mon avenir, c'était elle mon avenir, j'avais envie de tout ça avec elle et rien qu'avec elle. Une grande maison avec un jardin, une piscine, un chien et nos enfants courant dans ce jardin avec le chien. Tout ça prouvait que je l'aimais bien plus que les autres filles que j'ai pû "aimer" avant elle. D'ailleurs je crois que Megan est la seule fille à qui je disais "je t'aime" en le pensant réellement. Enfin, est-ce que j'avai déjà dis "je t'aime" à une fille avant Megan ? Je crois pas, j'en ai pas le souvenir tout du moins, de toute façon, qu'importe, j'aimais Megan. Je l'aimas à en mourir des"je t'aime" sincères, il y avait qu'à elle que j'en disais.

J'aimais quand elle touchait ou même effleurait mon corps, quand elle se mordait les lèvres ou passait sa jolie petite mimine dans ses doux cheveux. Tant de gestes qui me faisaient sourir ou frémir juste parce que c'était elle qui les faisaient. C'est aussi simple que ça. J'avoue que j'adorais caresser ou effleurer sa peau. Que je me mordais la lèvre, la lanque ou même la joue quand ses gestes se concentraient sur un endroit très sensible et intimie que seul avoir le droit de voir et surtout de toucher. Je passais aussi ma main dans mes cheveux quand j'étais stressé ou gêné. Je passais à la complimenter et à me vanter aussi, je l'avoue. Je savais qu'intérieurement elle était aussi belle qu'à l'extérieur. Elle avait toutes les qualités du monde et même ses défauts étaient de qualités, enfin, à mes yeux.

Megan et moi, c'était du solide, du durable et même de l'indestructible et de l'immortel. Ce n'étais pas qu'une simple idylle d'adolescent, elle et moi c'était pour la vie.Je le savais et le sentais au plus profond de moi, ont avaient beau être jeune, j'étais sûr des sentiments que j'éprouvais pour elle. C'était évident pour moi que mon avenir était avec Megan à mes côtés pour me soutenir et m'aimait tout comme je la soutiendrais et l'aimerais, je la défendrais et le protègerais. J'avais enfin trouvé une raison de me lever, une autre que faire chier les profs bien sûr. Une raison de vivre, d'aimer la vie de me dire que sans cette vie, je n'aurais jamai connu la joie de faire l'amour, d'aimer et d'être aimé par la magnifique mademoiselle Megan Nicole.

Je souris en entendant un léger gémissement de sa part, c'était le premier d'une longue lignée, j'en doute pas. Elle m'embrassa alors avec une sauvagerie, limite animale que je lui connaisais pas mais c'était pas pour me déplaire. Elle était beaucoup plus confiante et entreprenante que la veille. Elle caressa mon sexe avec sa main avant de le prendre pour faire de doux va-et-vient. Elle s'agenouilla avant de me prendre en bouche pour faire de longs va-et-vient. Je gémis immédiatement, caressant ses cheveux en rejetant ma tête en arrière sous le plaisir qu'elle me procurait par ses mouvements.

Je me foutais qu'ont traitent Megan de fille facile, de salope ou je ne sais de quoi, du moment que c'était pas devant moi car le premier ou la première qui le faisait, allait comprendre sa douleur. Frapper une fille me fait pas peur même si c'est macho et méchant. Ont allaient en faire des jaloux et des envieux et ça allait être amusant à voir enfin je pense. Ont verra bien de toute façon.

Affronter le regard des autres élèves du lycée m'amusait plus que tout mais entre ça et passer un bon moment avec Megan, le choix était vite fait et j'avais pas bien de réfléchir et tant mieux, je gardais plus d'énergie pour le reste maintenant.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Nicole

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
♣ Métier : Etudiante
♣ Messages : 289
♣ Âge : 21
♣ Localisation : Au paradis des rêves ♪
♣ Look at me, baby :

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Lun 15 Avr - 19:08

© made by Islande



Megan et Dylan

The first day with you


Aimer est facile, pardonner est dur, oublier est impossible. Certains hommes parlent d'amour comme ils parlent de voitures, ne se soucient pas de leur conjoint. Je trouve ça égoïste d'être en couple avec quelqu'un et de ne partager que ses problèmes en conservant les joies pour soi. La chose la plus égoïste est de se renfermer à l'amour. Je réalisais peu à peu que je n'étais pas réellement amoureuse de Dylan. Non en fait, c'était bien plus que ça encore. L'amour n'a pas de frontières, aucunes limites. Car ensemble, on se sent plus fort et quoi qu'il me dise, quoi qu'il me fasse, il savait au fond que j'arriverai toujours à lui pardonner.

Il avait ce petit truc en plus. Cette étincelle dans ses yeux, ce coté pétillant, cette soif d'aventures et de nouvelles expériences. Il savait comment me rendre dingue, il était sûr de lui, il était tout simplement un gars extraordinaire. Un gars comme on en trouve peu, ou pas. Je suis au grand regret d'annoncer à toutes les filles célibataires que le dernier exemplaires de mec parfait est en ma possession: Impossible de m'en défaire.

On pouvait m'insulter de n'importe quoi, je m'en fichais. Il y avait encore de là quelque minute, j'aurais eu peur du regard des autres, maintenant c'était différent. Le regard des autres m'importait que trop peu. Seul le regard de Dylan était important pour moi. Ses yeux posés sur moi me donnait la force de croire à l'amour et le bonheur. Je ne comprenais toujours pas comment quelqu'un comme lui pouvait s’intéresser à quelqu'un comme moi. Il était mon opposé; beau gosse, populaire et sans peur. J'étais timide, réservée et personne ne me connaissait. Je changeais peu à peu, Dylan me donnait confiance en moi et je savais qu'en me promenant au lycée main dans la main avec lui, plus jamais je ne passerais inaperçue, ce qui n'était pas pour me déplaire.

Je l'entendis gémir sous l'effet de ma langue, ce qui m'arracha un sourire. Mes vas-et-viens se firent plus insistant avant de relâcher doucement avant qu'il s'épuise avant l'heure. Je me relevai doucement avant d'arriver face à lui. Il était magnifique. Des gouttes chaudes parcouraient son visage à la recherche d'autre cours d'eau. Je relevais une petite mèche blonde avant qu'elle n'atterrisse dans ses yeux avant de déposer un petit bisou sur le nez.

Mes lèvres effleurèrent les siennes avant de se poser délicatement dessus. La chaleur qu'il dégageait ne pouvait que me mettre à l'aise, et rien ni personne ne pouvait gâcher ce moment.



Spoiler:
 

۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●


i am in love with him
Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. ∞ © TAZER.



Dernière édition par Megan Nicole le Mer 8 Mai - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creactifspace.forumgratuit.fr
Dylan Sprouse

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétéroseuelle
♣ Métier : Acteur
♣ Messages : 70
♣ Look at me, baby : [uniquement image de maximum 150x200]

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Sam 4 Mai - 22:51


Megan & Dylan
"The first day, baby"
L'amour est le contraire de le haine et pourtant ces deux sentiments sont beaucoup plus proche que l'on ne pourrait le croire. Le pardon est le contraire de la rancune, pardonner est dur alors qu'avoir de la rancune avec quelqu'un est si simple, si facile, voilà pourquoi pardonner est si difficile. L'oubli est le contraire du souvenir, oublie un nom, une adresse ou un visage est possible. Mais oublier le nom, le visage, le sourire, le regard, le corps, et l'adresse de l'être aimé est impossible. L'amour, le pardon et le souvenir sont trois choses essentielles dans une relation amoureuse, le sexe aussi je le reconnais mais après tout l'amour est un sentiment complexe mais si beau en même temps. L'amour peut te rendre heureux comme te faire souffrir à en mourir, l'amour c'est tout et rien, l'eau et le feu, Venus et Mars mais c'est aussi Roméo sans Juliette, Tristan sans Yseult, le roi Arthur sans le Graal. L'amour est certainement le plus beau et à la foi le pire sentiment qui n'est jamais existé. Je veux tout partager avec Megan, ses passions et les miennes, nos joies, nos peines, tout comme un vrai couple quoi. La seule chose qui ferait que j'en voudrais à ma princesse serait qu'elle me trompe mais comme je sais qu'elle me trompera jamais, qu'importe ce qu'elle fera, je la pardonnerais et même si elle me trompait, je serais capable de lui pardonner mais peut-être, ce n'est pas sûr et si c'est le cas, ce sera long et difficile.

Megan n'est pas ma princesse mais ma reine et je ne suis pas le roi, je ne suis qu'un sujet de Sa Majesté la Reine Megan Nicole. Faudrait que je pense à lui acheter une couronne en or, incrustée de diamants, ça lui irait à ravir, j'en suis sûre. Elle a une tête à avoir une couronne, j'en suis sûr et certain. J'irais me renseigner auprès de la Reine Elizabeth pour savoir combien ça coûte une couronne incrustée de diamants.

Le premier ou la première qui parle mal à ma reine ou la regarde de travers, il va souffrir, on respecte une reine quoi. De toute façon, personne osera faire ça connaissant ma répuation, ils savent que je peux détruire la leur avec une phrase donc bon, ça calme quoi.

Je ne pouvais que gémir sous les va-et-vient de Megan qui se firent plus insistant et enfin elle arrêta la torture. Bon dieu, merci car là, j'aurais pas pû me retenir longtemps, elle était si doué. Elle se releva, je lui souris, elle releva une mèche qui menaçait de tomber devant mes yeux et m'embrassa le nez.

Elle m'embrassa délicatement, je la plaquais contre une de paroi et lui dis à l'oreille, dans un murmure aguicheur et excitant :

- Assez joué princesse.

J'embrassais son cou et la pénétrais doucement mais sûrement, elle n'allait plus avoir mal maintenant et je pouvais plus me retenir. Je gémis en commençant des va-et-vient.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Nicole

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
♣ Métier : Etudiante
♣ Messages : 289
♣ Âge : 21
♣ Localisation : Au paradis des rêves ♪
♣ Look at me, baby :

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Mer 8 Mai - 10:31

© made by Islande



Megan et Dylan

The first day with you


Il était comme une bouffée d'air. Il m'apportait bonheur et soutiens; je savais que quoi que je fasse de ma vie, Dylan serait à mes cotés. Et même s'il n'était pas d'accord avec mes choix, il m'encouragerait quand même. Il en allait de soit que j'en faisais autant. Il savait que où qu'il aille, je serais là et que quoi qu'il fasse, je resterais toujours sa première groupie amoureuse.

Dans la vie, on a toujours besoin de quelqu'un comme lui. Quelqu'un qui vous rappelle tous les jours d'un simple regard que vous avez votre place sur terre. Que vous valez quelque chose et que vous comptez pour quelqu'un. Cette unique personne qui vous fait comprendre avec un sourire que vous ne serez jamais seul. Ce sentiment qu'il dégage lorsqu'il vous touche qui vous fait frissonner. Cette boule dans la gorge lorsque ses lèvres touche les votres. Ce sentiment de liberté qui vous envahit lorsque l'être aimé vous prend dans ses bras. Cette impression de voler lorsqu'il vous prend par la taille. Tout simplement le fait de se sentir aimé. De savoir que cette personne tiens à vous comme la prunelle de ses yeux. Car même si un jour on m'obligeait à lui dire au revoir, l'image de son visage serait à jamais encrée en ma mémoire.

Dylan était le genre de personne qui pouvait me faire souffrir sans jamais être banni de ma mémoire. Je savais au plus profond de moi-même que si un jour il me tromperait ou me ferait du mal, je ne pourrai jamais lui en vouloir comme j'ai pu en vouloir à d'autres personnes. Parce qu'en vouloir à la personne la plus importante à mes yeux est tout simplement impossible. Et puis je n'imaginais pas Dylan me faire du mal. A vrai dire, il n'avait jamais fait de mal à personne, pas aux filles. Il ne voulait simplement pas s'engager avec quelqu'un, sans pour autant insulter ses filles. Mais il fallait bien qu'elles se donnent une contenance; c'était tellement plus simple de tailler une réputation à un mec qui est envié par la moitié du lycée. Forcément, c'est plus simple de lui tailler une réputation et de lui mettre des bâtons dans les roues pour qu'il ne sorte avec personne d'autre qu'elles. Malheureusement, la place est désormais prise et je ferai tout pour que ça reste ainsi.

Il murmura des mots qui me firent comme un effet de chaleur. Il s'approcha de moi avec une douceur incomparable alors que je me mordis la lèvre. Il entra en moi avec plus de facilité que la veille. Il commença des mouvements en douceur, sans aucun cri de douleur de ma part. De petits gémissements m’échappèrent alors que les vas-et-vient devenait plus rapides avec l’assurance.


۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●


i am in love with him
Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. ∞ © TAZER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creactifspace.forumgratuit.fr
Dylan Sprouse

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétéroseuelle
♣ Métier : Acteur
♣ Messages : 70
♣ Look at me, baby : [uniquement image de maximum 150x200]

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Lun 13 Mai - 22:53


Megan & Dylan
"The first day, baby"
Megan m'apportait tout ce dont j'avais besoin, bonheur, joie, soutien, amour et sexe. J'avais pas besoin de plus, l'argent, la nourriture, l'eau et les amis, c'était du bonus, uniquement du bonus. Megan allait avoir une bonne influence sur moi, j'en avais une mauvaise sur elle et le tout était de savoir qui aurait le plus d'influence sur l'autre et pour le moment, j'étais en train d'en avoir beaucoup sur elle, voir même énormément. Megan me soutiendra qu'importe mes choix et mes décisions, bonnes ou mauvaises elle me soutiendra en permanence, tout comme je le ferais avec elle, si elle faisait une erreur selon moi, je lui dirais ce que je pense réellement mais je la soutiendrais envers et contre tous. Pour moi, son avenir était dans la chanson, dans cet univers de requin, un univers où je serais son équilibre, son bouclier et son entourage le plus précieux. Je serais son premier fan et elle sera ma première fan, groupie comme c'est une fille mais jamais elle hurlera mon prénom à m'en briser les tympans, s'évanouira en ma présence et au moins, elle, elle sera vraiment amoureuse de moi.

Megan est la personne dont j'avais besoin pour avoir un but dans la vie. Les amis et la famille, c'est bien beau mais les parents veulent juste que tu sois un enfant model et les amis, c'est juste pour décompresser et passer des bons moments. Megan elle me rappelle pourquoi je me lève tout les matins, pourquoi je me drogue pas, pourquoi je fume pas et pourquoi je bois pas. Je ne veux pas la décevoir et ce même si c'est pas ma mère. Je l'aime trop pour la décevoir ou lui faire du mal et me pourrir la santé avec les cochonneries que j'ai cité plus haut, très peu pour moi et pour ma beauté aussi, j'en suis sûr. Avec de simples gestes d'affection, simples mais importants pour moi ele me dit "Je t'aime, ne pars jamais, j'ai besoin de toi, je t'aime, tu m'es essentiel, tu m'es vital". Et je pourais répondre que c'est réciproque. Son regard sur moi me fait craquer, ses sourires qui me sont adresser me font fondre, quand elle me serre, j'ai l'impression de planer et quand ses lèvres touchent les miennes ou les frôlent, je m'envole vers un autre monde. Megan était la seue à me faire cet effet là, ce qui me prouvait qu'elle était la bonne pour moi, celle qui me fallait, celle avec qui je ferrais ma vie, celle prêt de qui je mourrais, le plus tard posible bien sûr.

Jamais je n'en voudrais à ma princese, à ma reine, je l'aimais trop pour ça, tout simplement car jamais elle me ferait de mal, rien n'est jamais sûr dans la vie mais pour moi c'était une évidence. Tout comme un Noel sans cadeau est une évidence, elle me feait jamais de mal, elle me trompera jamais, ces deux choses sont une évidence à mes yeux. Je savais que si j'étais désigné comme un bourreau des cœurs et un coureur e jupons, c'était à cause des filles du lycéée qui préférait me casser du sucre sur le dos plutôt que d'assume que j'ai pû les quitter. Elle voulait m'empêcher de sortir avec une autre fille ? C'est raté, la place est prise et Megan va pas bouger de cette place.

Megan se mordit la lèvre avant que j'entre en elle. Elle lâcha des petits gémissement qui me donnèrent des frissons, je lui murmuais à l'oreile :

- Te retiens pas, nous sommes tout seuls, hurle autant que tu le veux ma reine.

Je l'embraissais tout en gémissant en continuant mes va-et-vient qui commençait à s'accélérer avec l'excitation qui était en train de me gagner et de gagner Megan aussi sans doute.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Nicole

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
♣ Métier : Etudiante
♣ Messages : 289
♣ Âge : 21
♣ Localisation : Au paradis des rêves ♪
♣ Look at me, baby :

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Mer 15 Mai - 5:10

© made by Islande



Megan et Dylan

The first day with you


Certes, on ne se connaissait que depuis hier. Malgré ça, j'avais l'impression d'avoir passé la moitié de ma vie avec lui. J'avais l'impression de ne connaître par cœur, alors que ce n'était pas du tout le cas. Je ne connaissais que peu de chose chez lui. Je ne connaissais aps ses goûts cinématographiques, musicaux, artistiques,... Je ne connaissais que ses goûts en matière de filles et de sexe. Après tout, c'était déjà pas mal. Mais c'était également ce qui m'amusait. J'allais apprendre plus de lui au fil des jours et c'est ce qui me permettra de ne jamais me lasser. J'en apprendrai toujours un peu plus chaque jour, nous entraînant toujours vers une relation parfaite.

Il ne faut pas croire, on peut très bien sortir avec quelqu'un sans le connaître, car oui, un coup de foudre signifie beaucoup et il ne faut pas le prendre à la légère. Moi par exemple, dès lors que j'ai croisé le regard de Dylan, je l'ai su. Même si je n'étais pas sortie avec, mon attirance pour lui n'aurait pas changé. Il était comme un tout pour moi. Mais ce qu'il était pour moi, je pense l'avoir assez répété. Je pensais à notre futur. Nous aurions une grande villa que nous partagerions avec notre chien. Un husky appelé Coca. Avec ça, une immense chambre renfermant tous nos désirs les plus fous. Et puis on aurait un grand jardin, où le chien pourrait courir et se défouler. Il y aurait une niche, du gazon, des part-terre de fleurs, des arbres fruitiers et des plantations de fraises. On aurait aussi une grande salle de travaille. Une salle d'enregistrement avec plusieurs ordinateurs, des enceintes, des caissons, des micros, des caméras, un fond noir et plusieurs tables de mixages. Oui, et même un autre coin de la pièce où je pourrais me poser pour écrire de nouvelles chansons. En dehors de ça, des amis parfaits, nos relations inchangés; Caroline ma meilleure amie, Harry et Baek mes ex, Ashley ma sœur de cœur et Edward un proche.

Il m'assura que personne ne nous entendait lorsque nous étions dans la douche qui était dans la salle de bain du deuxième étage de la grande villa fermée sans voisin. Je lui souris avant de pousser un puissant soupire. Un accéléra les mouvement, alors que je gémissais toujours plus fort sous l'excitation et le plaisir que provoquait ses vas-et-vient. J'allai l'embrasser fougueusement avec envie avant de coller son torse à ma poitrine.

- Tu peux pas savoir comme tu m'excites, toi! Lui murmurai-je.

Mes mains glissaient sur son torse, puis dans son dos, dans ses cheveux et sur ses fesses.


۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●


i am in love with him
Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. ∞ © TAZER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creactifspace.forumgratuit.fr
Dylan Sprouse

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétéroseuelle
♣ Métier : Acteur
♣ Messages : 70
♣ Look at me, baby : [uniquement image de maximum 150x200]

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Mer 15 Mai - 22:32


Megan & Dylan
"The first day, baby"
Megan et moi nous connaissions depuis peu de temps. Depuis hier, enfin en ce qui me concerne, elle, elle me connaissait sans doute depuis mon arrivée ici. Disons qu'ont étaient en couple depuis peu de temps, c'est le terme exact. Même si je connaissais d'elle que sa voix mélodieuse, sa façon de chanter telle une sirène pour m'attirer au fond de la mer dans son royaume, sa tendance vampirique au lit et son incroyable don pour me faire perdre pied en quelques gestes, quelques caresses, quelques baisers, quelques minutes. Elle était douée, c'était indéniable, le nier serait mentir et comme tout le monde sait, mentir, ce n'est pas bien. Je ne connaissais pas sa couleur préférée, son film préféré, sa chanson préférée et ni sont plat préféré et bizarrement, je m'en foutais, j'avais tout le temps de l'apprendre. Chaque jour j'allais apprendre une chose différente sur elle et ça me permettra de me pousser à la connaître sur le bout des doigts même si j'étais pas mal calé avec elle là-dessus, sans me vanter bien sûr. Je ne me vante jamais, tout ce que je dis est vrai, c'est pas de ma faute si je suis parfait.

J'avais eu le coup de foudre pour elle et un coup de foudre n'attend sinon on le regrette même si ça rate mais je sais que ça ne ratera pas avc Megan, il est impossible que ça rate, elle est encore plus parfaite que moi, enfin à égalité avec moi car je suis parfait moi-même. Plus parfait que parfait ça existe pas, sauf dans les conjugaisons avec le plus que parfait. C'est comme la lessice qui lave plus blanc que blanc, et ça pourrait exister avec les autre couleurs, ça marcherait pas mieux, vous pouvez me croire. Je ne savais pas ce que ça à quoi notre futur ressemblerait mais je nous vois bien dans une maison avec un berger allemand qui s'appellerait Rex. Ont auraient un jardin pour le chien avec une niche, des fleurs, un verger, un potager et une aire de jeux pour nos enfants. Une chambre qui renfermerait tout nos fantasmes les plus secrets, une salle de bain privée avec un jacuzzi rien que pour Megan et moi. Une salle dans laquelle Megan pourrait enregister des chansons. Une salle dans laquelle ont pourraient projeter et donc voir des films presque comme si ont étaient au cinéma. Ont garderaient nos amis actuels en s'en faisant des nouveaux. Sans oublier 2 ou 3 enfants.

Megan me sourit et poussa un puissant soupire qui me fit sourire. Megan gémissait de plus en plus fort, comme moi d'ailleurs. Elle m'embrassa avec envie et fougue avant de coller sa poitrine conre mon torse :

- Oh si ma jolie, certainement autant que tu m'excites avec ton corps de déesse.

Ses mains glissèrent sur mon torse puis sur mon dos avant d'aller dans mes cheveux pour finir sur mes fesses , me faisant frémir de plaisir, frisonner de plaisir et enfin gémir de plaisir. Je passais mes bras sous ses jambes la soulevant, la collant entre le mur et moi. Il vallait pour elle qu'elle mette ses bras autour de mon cou, je penchais pas la lâcher mais si je la lâchais, elle allait tomber et je voulais tous sauf ça pour elle, pour moi et pour ce moment. Mêm si gâcher ce moment serait moins pire que si Megan se cassait la figure ou autre chose en tombant. Je continuais mes va-et-vient, la faisant cogner le mur plutôt violemment alors que moi je gémissais bruyamment.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Nicole

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
♣ Métier : Etudiante
♣ Messages : 289
♣ Âge : 21
♣ Localisation : Au paradis des rêves ♪
♣ Look at me, baby :

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Dim 9 Juin - 16:13

© made by Islande



Megan et Dylan

The first day with you


Dans la vie, on a souvent énormément de regret. La vie se remplie de chose qui font qu'on s'en veut de ne pas avoir fais ce qu'il fallait. Les regrets d'amitiés. Quand on est en froid avec quelqu'un et que plus tard on regrette de ne jamais lui avoir dit à quel point c'était dur de vivre sans cette personne. Les regrets d'amour. Lorsqu'on quitte quelqu'un sans lui avouer qu'on avait toujours des sentiments pour lui. Mais également les regrets d'inconnu. Quand on a l'habitude de croiser quelqu'un d'attirant, le jour où on ne la voit plus; on regrette de ne jamais lui avoir décroché plus qu'un simple sourire. Parce que la vie est trop courte pour se laisser entraîner dans une routine, pris dans des années monotones. Mon objectif dans la vie? Ne jamais tomber dans un train-train quotidien. Ne jamais me dire que je m'ennuie et que j'aurais voulu une autre vie. Ne jamais avoir à me remettre en cause et me demander si les gens m'aime vraiment. Profiter à fond de ce que la vie me laisse et savourer chaque instant comme s'il était le dernier.

Dylan était comme un ange gardien. Une personne chargé de me faire comprendre qu'avec lui, mon rêve était sûr de se réaliser et que jamais je n'aurai à me demander ce que je pourrai faire, jamais je ne m’ennuierai, jamais je ne passerai une minute en me disant "Han. Qu'est-c'que j'me fais chier, là." Dylan était une source de bonheur. Une fontaine de joie et de beauté. Une douceur sans limite s’échappait de ses mouvements. Une délicatesse innée et une attention romantique hors du commun. Bref, il était parfait. Je ne cesserai jamais de répéter qu'il est tout simplement un mec dont toute les filles rêvent. Le genre de gars incomparable qui attire toutes les groupies.

Nos affaires se poursuivaient dans une ambiance toujours plus excitante. Enfin, comme à notre habitude. Il me porta et accéléra les mouvements en me faisant cogner contre la paroi de la douche. Mes mains toujours dans sa nuque, je me sentis le griffer de plaisir. Il était mon premier et certainement le dernier. Je savais que jamais personne ne lui arriverai à la hauteur. Dylan était de loin celui qui pourrait tout me faire, absolument tout, sans que je ne puisse le refouler. Mes hurlements étaient de plus en plus rapprochés et je me sentais venir à bout. C'était encore un moment pur et unique passé en sa compagnie. Un moment inoubliable.

- T'es le meilleur, bébé... Lui murmurai-je en me calmant un tout petit peu.



Spoiler:
 

۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●


i am in love with him
Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. ∞ © TAZER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creactifspace.forumgratuit.fr
Dylan Sprouse

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétéroseuelle
♣ Métier : Acteur
♣ Messages : 70
♣ Look at me, baby : [uniquement image de maximum 150x200]

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Lun 1 Juil - 19:12


Megan & Dylan
"The first day, baby"

Je ne me souviens pas d'avoir déjà regretté une de mes décisions. Ah si, une chose, ne pas avoir gueulé en déménageant "A moi les meufs, l'alcool, la drogue, le tabac et le sexe à profusion." J'en aurais pas pensé un mot, mais ça aurait fait peur à mes parents, choqué notre voisine, une petite vieille de 80 ans, excité le voisin du dessus, un gros obsédée si vous voulez mon avis, toxicomane aussi sans doute. Sans parler de notre voisine de dessous, une vraie pot de colle, folle de moi. Elle m'aurait dit "moi la première, moi la première, moi la premièèèèèèèèèèèèère !!!" Ouais sauf que non, j'aime le thon et la morue mais dans mon assiette. Voilà sans doute pourquoi j'étais impulsif, réfléchir nous apporte que des regrets, l'impulsivité te contrôle, tu n'as pas le temps de te poser la question de savoir quoi faire et comme ça pas de regret de n'avoir pas fait telle ou telle chose.

Je regrettais pas d'avoir fait le con et d'avoir été mit à côté de ma chérie actuelle, Megan sinon je serais encore puceau mais non. Elle me comblait de joie et de bonheur. Elle était la plus belle, la plus gentille, la plus sexy, la plus douce, la plus géniale fille de l'univers. Elle était ma bouée de sauvetage, ma dose de drogue, mon petit éclair à la vanille. Bref MA petite-amie. Je l'aimais tant, elle me rendait heureux, avec elle j'étais bien, je planais. Je pensais qu'avec de la drogue, on ressent ce que je ressens en étant amoureux, sauf que l'amour, c'est à consommer son modération.

Nous étions dans une ambiance torride. Les mains de Megan était autour de ma nuque d'ailleurs elle me la griffer, je souris et gémissais de plaisir, ses griffures m'excitaient. J'adorais l'entendre hurler, c'était si excitant, si plaisant, si bon de l'entendre hurler son plaisir. Je lui souris :

- Je sais ma beauté.

J'accélérais d'un seul coup mordillant son cou, caressant d'une main un de ses seins et de l'autre je la soutenais sous ses fesse en continuant mes rapides élancements.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Nicole

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
♣ Métier : Etudiante
♣ Messages : 289
♣ Âge : 21
♣ Localisation : Au paradis des rêves ♪
♣ Look at me, baby :

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Mar 2 Juil - 11:29

© made by Islande



Megan et Dylan

The first day with you


Les choses devenait de plus en plus sérieuses et à vrai dire, je n'avais plus vraiment le temps de penser à mes problèmes. Jamais de toute ma vie je n'avais ressenti un plaisir aussi intense. Mes yeux se fermaient pour apprécier le moment, ma bouche s'ouvrait pour laisser s'échapper des soupire de plaisir. Il me faisait le plus grand bien. Il était bon pour moi. J'avais besoin de quelqu'un comme lui pour m'aimer et me faire sentir vivante. J'avais besoin de cette présence assez impulsive et aventurière. J'avais besoin de savoir que ma vie ne serait plus jamais monotone et que ma vie se réinventerait chaque jour. Dylan était l'homme que je voulais, plus que jamais.

Je ne cessais de penser à ses exs, à son passé et au mien. Il avait toujours eu cette vie, lui. Et maintenant, j'allais pouvoir avoir la même. Une vie de bonheur.. A croquer les années à pleines dents, à profiter du monde et de ce que la vie m'offrait, de me mettre plus en avant et de jouer de ma voix pour m'exprimer. J'étais emprisonné dans mon rôle de petite fille sage et Dylan m'avait libéré.

Je ne me cachais plus et me lâchais complètement. Je me sentais arriver au bout de mes forces; mes mains caressaient plutôt sauvagement tandis que ses mouvements étaient à leur maximums, m’entraînant dans une vague de jouissements assez bruyants. Et à vrai dire, j'en avais rien à s'couer que quelqu'un puisse m'entendre. J'étais là, je profitais de ma jeunesse avec mon petit-ami parfait.

- DYLAN! Répétai-je en écho dans la chambre.

De dehors, on aurait pu croire que je me faisais assassiner, en fait. Ah, mais j'oubliais: J'en avais rien à faire. Mes mains s'agrippèrent à son torse. C'était lui, c'était comme une évidence.


۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●


i am in love with him
Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. ∞ © TAZER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creactifspace.forumgratuit.fr
Dylan Sprouse

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétéroseuelle
♣ Métier : Acteur
♣ Messages : 70
♣ Look at me, baby : [uniquement image de maximum 150x200]

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Mar 2 Juil - 22:48


Megan & Dylan
"The first day, baby"

Plus le temps passé et plus la température montait tout comme l'excitation, ont auraient mit un thermomètre dans la pièce, la température aurait déjà montée de 10 degrés. En fait, le réchauffement climatique, c'est pas à cause de l'effet de serre, c'est à cause de personnes comme Megan et moi. Des bêtes de sexe au lit, ont rejettent plus de dioxde de carbone qui est un des gaz à effet de serre, bon d'accord à terme c'est quand même l'effet de serre qui est la cause du réchauffement climatique. Faudrait que j'achète des plantes vertes, elles filtrent le dixoyde de carbone pour en faire de l'oxygène. Enfin bref, ma température corporelle devait atteindre 42 dégrès sans l'eau brûlante de la douche alors avec, je vous raconte pas la buée qu'il y avait autour de nous dans la cabine de la douche et sur le miroir au dessus du lavabo.  Je vis ses yeux se fermer alors que sa bouche s'ouvrait pour laisser s'échapper des soupirs de plaisir.

J'étais toujours aussi étonné de voir Megan aussi expressive au lit, elle était pas du tout comme ça au collège, enfin de ce que j'avais vu, je l'avais pas vraiment remarqué avant hier.  Ont étaient différents  et pourtant ont avaient tout en comment. J'avais pourtant l'impression qu'en général elle était pas comme en cours. J'allais entterer la Megan timide et faire ressortir la Megan que j'avais devant moi, la vraie Megan.

J'étais au maximum de ma vitesse et je sentais les mains de Megan me caresser de façon sauvage, j'adorais la tigresse qu'elle était au lit. Elle était en sur le point de jouir, là elle était à la limite mais ses gémissements s'entendaient distinctement. Elle ne cessait d'hurler mon prénom. Ma voisine, la petite vieille allait croire que quelqu'un égorgait Megan, la pauvre si elle savait, elle serait sans doute choqué :

- Oui ma tigresse ?

Oui, je manquais pas de surnom la concernant, ils venaient tout seul. Ses mains s'agrippèrent à mon torse. Quant à moi, je continuais de la soutenir, embrassant son cou en gémissant comme jamais. Je me lâchais en elle dans un râle de plaisir en hurlant son prénom.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Nicole

avatar

♣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
♣ Métier : Etudiante
♣ Messages : 289
♣ Âge : 21
♣ Localisation : Au paradis des rêves ♪
♣ Look at me, baby :

My life
My relationships:

MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   Ven 5 Juil - 9:15

© made by Islande



Megan et Dylan

The first day with you


Il se lâcha en moi; provoquant mon éternel orgasme.Je me mordis la lèvre pour éviter de le rendre sourd avant de lâcher un puissant et dernier long soupire. Il me reposa doucement sur le sol de la douche. Je me blottis dans ses bras avant de l'embrasser avec passion. Il était comme un rêve éveillé, un amour, un ange.

J'ouvris la porte de la douche avant d’éteindre l'eau. Je le pris par la main et lui tendis une serviette. J'enroulai une autre autour de moi pour me sécher complètement avant d'aller m'allonger sur son lit avec lui. Je posai ma tête sur son torse, donnant un air protecteur et réconfortant.

- Je pourrai jamais trouver quelqu'un d'autre comme toi, bébé..

Il était unique et me rendait heureuse comme jamais. Je caressais son torse avant de regarder l'heure: 10h. Bon. Pour aller en cours c'était un petit peu mort, je crois. Je lui souris, contente de comprendre qu'on allait passer toute la journée ensemble.

- Tu veux faire quoi aujourd'hui? Lui demandai-je.

On avait la journée, la maison et la tranquillité, on pouvait en profiter. Je pensais à mes amis, là. Qui devait se faire chier en cours. Notre classe était actuellement en MPS. Méthodes et Pratiques Scientifiques. Avec un certain Monsieur Bate. Un prof affreux avec une voix à la Christophe Willem, aux fringues dépareillées et à la coiffure de centenaire. Un prof qu'on aurait pu confondre avec un SDF du coin. Oui, on avait des profs assez spéciaux au Rose Bruford College.


۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●●•۰۰•●


i am in love with him
Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais, c'est pas si facile. ∞ © TAZER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creactifspace.forumgratuit.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•   

Revenir en haut Aller en bas
 

The first day, baby. [Ft. Dylan] •hot•

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» P... de baby-boomers 68tards...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM TEST :: Se balader :: Rose Bruford College-